Aspects à considérer lors de la planification d'une infrastrucutre de charge

1. Exigences techniques

Les exigences techniques des bornes varient selon le cas de figure d’utilisation attendu au lieu à équiper.

 

Charge accélérée (<22kW) :

Les bornes de charge accélérées sont en général utilisées pour une charge à un moment où le véhicule est stationné, indépendamment de ses besoins de charge. On parle alors d’une « charge intermédiaire ». Dans ce cas, le véhicule n’est pas stationné dans le but de le recharger, mais l’utilisateur fait usage de l’opportunité de charge durant un stationnement nécessaire pour ses activités quotidiennes. Ce type de charge est particulièrement important pour les véhicules plug-in rechargeables. La charge peut généralement se faire avec une puissance plus faible (par exemple jusqu'à 11 kW) et en courant alternatif. L’utilisation d’une gestion intelligente de la charge permettant de répartir une puissance de raccordement limitée entre plusieurs bornes est en général indiquée.
 

Charge ultra-rapide :

Contrairement à la charge occasionnelle en courant alternatif dans un lieu de séjour attrayant, la charge HPC (High Power Charging) a pour but de recharger le véhicule le plus rapidement possible pour permettre à l’utilisateur de continuer sa route dans le meilleur délai.
 

Pour la charge ultra-rapide des véhicules électriques, l’indication seule de la puissance maximale de la borne de charge ne garantit pas qu’elle soit disponible pour tout utilisateur.  La puissance réelle de charge dépend des capacités du véhicule, de l’état de charge et de la température de la batterie. La tension de charge varie aussi selon le véhicule. Certains véhicules bénéficient d'une tension de charge élevée (environ 800 V), qui permet de prélever une puissance plus élevée pour un même courant de charge qu’avec un véhicule chargeant à 400V. Lors du choix d'une borne de charge ultra-rapide, il est donc conseillé de tenir compte non seulement de la simple puissance, mais aussi du courant ainsi que de la tension de charge maximale.  
 

La charge intelligente classique, qui consiste à réduire la puissance de charge ou à l’organiser dans le temps, n'est pas conseillée dans ce cas, vu que les utilisateurs sont à la recherche d’une puissance élevée garantie. Néanmoins, il est possible de répartir de manière dynamique la puissance totale mise à disposition sur les points de charge, car on peut supposer qu'il est peu probable que tous les véhicules électriques connectés demandent simultanément la puissance maximale de la borne de charge en fonction de leur puissance de charge maximale dans la plage SOC (State of Charge) actuelle. Il est également possible d'intégrer une batterie tampon afin d'atteindre un coût optimal, permettant d’utiliser la puissance fournie par le raccordement au réseau pour charger les véhicules électriques sans pics de puissance inutiles et donc sans coûts associés.

Charge rapide

2. Raccordement au réseau

La puissance disponible pour la charge des véhicules électriques est déterminée par le gestionnaire de réseau de distribution après l'introduction de la demande obligatoire pour l'installation de l'infrastructure de charge.
 

Pour l’installation d’une infrastructure de charge ultra-rapide, la pose d’un transformateur dédié s’impose en général.
 

Lors du raccordement de l'infrastructure de charge au réseau basse tension, les conditions techniques de raccordement au réseau (TAB BT) s'appliquent et elles prévoient que la puissance de charge puisse être réduite par le gestionnaire de réseau en cas d'état critique du réseau.

3. Gestion de la charge

Un système de gestion de la charge contrôle la charge de tous les véhicules électriques qui se chargent simultanément, en tenant compte des priorités des utilisateurs individuels et en limitant la puissance totale en fonction des restrictions existantes. En outre, la puissance de charge peut éventuellement être ajustée de manière dynamique en fonction de l'alimentation locale en énergie renouvelable, par exemple photovoltaïque. L'utilisation d'une gestion de la charge est utile en cas d'utilisation simultanée de plusieurs points de charge et peut être obligatoire selon le type d'objet.

4. Protection contre l'incendie

Il peut être nécessaire de prendre en compte les exigences en matière de protection contre les incendies, en particulier pour les emplacements situés dans des bâtiments, comme par exemple l'intégration dans un système de détection d'incendie qui interrompt l'alimentation de l'infrastructure de charge en cas d'incendie.

Pour les parkings couverts de plus de 20 véhicules, les prescriptions ITM (ITM-SST 1506.3) doivent être respectées.

5. Facturation sur la base de la consommation

La facturation sur base de la consommation s'effectue en fonction de l'authentification des utilisateurs à la borne de charge et de l'enregistrement et de l'affectation précis des consommations. Au-delà des solutions techniques, il existe des offres de services complètes. Aux bornes de charge accessibles au public, les utilisateurs doivent pouvoir se connecter et payer avec une carte de charge d'un Mobility Service Provider (MSP). Un paiement ad hoc par carte de crédit (le cas échéant à l’aide d’un code QR affixé sur la borne qui dirige l’utilisateur vers un site de payement mobile) doit également être proposé dans ce cas.

Facturation voiture électrique

6. Qualité des services

Pour la charge rapide en particulier, la qualité de service ne se limite pas à une borne fonctionnelle. Les utilisateurs y restent généralement une demie heure ou plus et apprécient des aménagements tels que des poubelles, un abri, des installations sanitaires, ainsi que des offres de restauration.